free website maker

Capsulite rétractile de l'épaule

Une capsulite rétractile, ou « épaule gelée » est observée lorsque la capsule articulaire entourant l’articulation s’épaissit et se contracte, et que des adhérences (des bandes rigides de tissu) se développent. Les symptômes regroupent douleur, raideur et immobilité de l’épaule. La capsulite rétractile apparaît chez les personnes âgées de 40 à 60 ans, et touche davantage les femmes.

Une immobilité prolongée de l’épaule due à une lésion, une intervention chirurgicale ou un accident vasculaire cérébral peut entraîner une capsulite rétractile, tout comme des maladies systémiques telles que le diabète, la tuberculose, la maladie de Parkinson et une maladie thyroïdienne.

L’apparition et la réparation de la capsulite se font en trois stades. Lors du premier stade, la pathologie se développe : c’est le « gel ». Au cours d’une période allant de six semaines à neuf mois, la douleur augmente progressivement jusqu’à ce que l’épaule perde sont amplitude de mouvement. Lors du deuxième stade, la raideur due au « gel » est toujours présente, mais les symptômes douloureux peuvent s’atténuer en quatre à six mois. Lors du troisième et dernier stade. le « dégel », l’amplitude du mouvement de l’épaule revient progressivement. Une guérison complète peut prendre jusqu’à deux ans.

Traitement de la capsulite de l'épaule

Cette vue d’une capsulite rétractile illustre l’épaississement et la rétraction de la capsule articulaire ainsi que les adhérences. La diminution du liquide synovial au sein de la capsule est un phénomène courant dans cette pathologie.



SOURCE : Académie de massage scientifique et Human Anatomy Atlas